Pourquoi le Tour De France est devenu la tendance en termes de sponsoring pour les marques ?

Depuis plus d’un siècle, le Tour de France traverse le pays grâce à ses étapes en région. C’est le 3ème événement sportif le plus regardé après les Jeux olympiques d’été et le mondial de football, mais c’est certainement le plus populaire de France. Avec plus de 40 nationalités participant à la compétition et une diffusion dans plus de 190 pays, le Tour prouve qu’il n’est pas l’apanage des cyclistes amateurs, mais qu’il fédère le plus grand nombre. Quelle est la recette de son succès auprès du grand public mais surtout auprès des marques ? Décryptage !

tdfLe Tour de France fait rayonner les régions françaises

Avec environ 733 villes traversées depuis sa création, le Tour est le seul événement sportif d’envergure qui évolue au plus proche des Français. Plus qu’une compétition sportive, c’est un réel moment de partage qu’offre la Grande Boucle.

C’est aussi, un excellent moyen de promouvoir le patrimoine français en mettant en avant nos plus belles régions. Le Tour, c’est plus que du sport, c’est une culture !

Il fait, d’ailleurs, la fierté des habitants des territoires par lesquels il passe.

tdf 2La Grand Boucle, un enjeu de visibilité pour les marques, mais avant tout un enjeu de proximité

Lors de la dernière saison du Tour, l’audience caracolait avec environ 40 millions de téléspectateurs, son record depuis sa première diffusion.

Hormis les conditions particulières liées à la Covid et le départ décalé à septembre au lieu du juillet, ces chiffres s’expliquent par la retransmission de l’événement dans 190 pays et la diffusion sur plus de 100 chaînes de télévision. Une opportunité pour les marques d’être visibles de façon locale et à l’international.

En plus d’augmenter leur visibilité, les partenaires recherchent aussi à développer leur relation de proximité avec leurs cibles. En faisant de la proximité son étendard, le Tour De France séduit donc les marques possédant un ancrage territorial fort et partageant la même valeur avec leurs publics.

En effet, l’essentiel des partenaires de la compétition, possède des points de ventes répartis sur toute la France à l’instar des banques LCL, des magasins E.Leclerc ou encore de de l’opticien Krys.

Selon Michel Edouard Leclerc, Président des Centres E.Leclerc : « Sur le terrain, des millions de gens, passionnés de cyclisme ou simplement amateurs d'ambiance festive, se réunissent pour vivre des moments de célébration dans la bonne humeur.

Pour E.Leclerc, qui a à cœur depuis plus de 65 ans de promouvoir le meilleur du patrimoine culinaire et les artisans de nos régions, se marier avec le Tour est tout simplement… évident ».

Ce n’est pas tant la performance que les marques viennent chercher en participant  au Tour, mais plutôt une certaine convivialité que l’on ne retrouve nulle part ailleurs.

 

cochocnouUne recette qui a fait ses preuves avec une augmentation du ticket d’entrée et des revenus publicitaires

Grâce à ses multiples diffusions et à son temps d’antenne, le Tour offre plusieurs avantages à ses partenaires : une exposition accrue, une opportunité de fédérer leurs cibles internes et externes et in fine, une augmentation de leur notoriété. 

Bien que le ticket d’entrée ait connu une évolution de près de 50 % ces dernières années, participer au Tour reste un investissement offrant un ROI positif pour les marques.

Par exemple, Cochonou réalise 20 % de son chiffre d’affaires pendant l’événement.

Autre point non négligeable : le ticket d’entrée de la compétition reste malgré tout en deçà de celui des autres sports ayant un impact plus ou moins équivalent. 

De plus, durant les 3 semaines que durent la course ainsi que sa diffusion, le tarif des spots publicitaires augmente drastiquement pour atteindre des sommets. Les partenaires ont alors mieux fait de s’associer à celle-ci plutôt que d’investir des montants colossaux en publicité.

Le Tour De France génère un chiffre d’affaires qui provient à 60 % des droits télévisés, à 30 % des sponsors et à 10 % des collectivités locales.

Le Tour De France s’avère être un investissement raisonné avec un retour sur investissement incontestable pour les entreprises partenaires. Mais c’est avant tout un événement où elles favorisent leur relation avec leurs publics leur permettant de les fédérer et de les fidéliser. Le calcul est donc vite fait pour les marques pour qui le Tour De France reste, en définitive, une véritable manne financière !

 

#SoyonsSportifs #SoyonsActifs